Tchingtching-Francefrance

Publié le par LG

C’est facile de savoir ce que l’on lutte contre, mais c’est difficile de savoir ce que l’on lutte pour.
                                                           -- Un proverbe africain
   
Une chinoise qui apprend le français, la question qu’elle rencontre la plus est : pourquoi tu apprends le français alors que toute la Chine apprend l’anglais ? Ben oui, j’ai choisi le français au lieu de l’anglais. J’ai fait ce choix quand j’avais 13 ans et c’est juste grâce à l’envie des jolies robes de soirées.

Quand les professeurs chinois commençaient à nous anesthésie avec la grandeur de la France, les Français s’intéressaient plutôt à ce que l’on pensait de leur pays et d’eux. Une question classique avec des citoyens du pays de la loi (l’interprétation de la traduction de la « France » en chinois) était : « donnez trois mots qui viennent dans vos pensées quand on parle de la France ». Alors la réponse était souvent unie : romantique, libre, élégante. Cela faisait rire des Français, dont une m’a dit : « pourquoi vous pensez que nous sommes romantiques ? Je trouve que les Chinois sont plus romantique que nous. » Oui, nos hommes passent beaucoup de temps à la maison, auprès de ses chers, nos prommesses tiennent peut-être plus longtemps, mais nous ne nous exprimons pas nos émotions, nos amours devant les autres gens, nous sommes beaucoup moins libre dans nos gestes de peur de perdre la face (notion chinoise qui veut dire être déshonoré). Donc, pour nous, c’est vous qui êtes plus romantiques, car nous avons toujours envie de ce que l’on ne possède pas.

A l’université, c’était une époque de nouvelles découvertes. Plus de connaissances générales, plus d’activités, plus d’amis. De la poésie chinoise à l’économie internationale, de la danse au tennis, du Malien au Hollandais, la vie était vraiment très belle.

Un jour, je ne suis même pas capable de vous dire quel jour, une idée est venue dans ma tête sans prévu et qui s’y est installée depuis : travailler dans l’aide humnitaire, pour montrer les souffrances et les malheurs oubliés par le reste du monde. L’Homme est toujours insatisfait, on ne peut sentir le bonheur que quand on ne l’a plus. Montrer la faim des enfants africains, peut collecter des dons pour eux, et peut aussi faire apercevoir des raleurs combien ils sont heureux avec la traquillité de la vie. Pour cette raison, j’ai vécu deux ans en Algérie, avec un groupe de médecins, envoyés par le gouvernement chinois, pour aider ce pays qui a encore plus de difficultés que chez nous. J’ai vu des bébés abandonnés, j’ai vu des adolescents blessés pendant des bagarres, j’ai vu des vieillard qui se faisaient soigner pour pouvoir continuer leur travail. La femme a perdu son mari, la maman a perdu son fils, les larmes, les cris, les prières. Mais j’ai vu aussi le grand bleu de la méditerranée, la joie de la jeune marié en gandoura (habit traditionnel), la gentillesse de simples gens du quartier...

En juillet 2006, après six mois de retour à mon pays, je suis venue en France, à Paris, une ville qui fait tant rêver des tas de monde. Le journalisme, ce qui se rapproche de mon but, est impressionnant et passionnant, je m’y investie, j’apprends, j’approfondis. Avec du courage, j’avance dans le chemin que moi-même ai choisi. Il n’y a pas que de la rose dans la vie, mais je souris malgré tous les obstacles...

Publié dans La vie du blog

Commenter cet article

Laurent Gey 19/02/2009 22:49





Pour votre information: Le Spectacle des Arts Divins à Paris
 
Imprégnée de sa culture ancestrale, la Divine Performing Arts fait revivre la danse et la musique classiques chinoises dans un spectacle coloré et enivrant. Ses danseurs, chanteurs et musiciens d'excellence basés à New York seront à Paris en 27, 28 février et 1er mars 2009.
 
Les chorégraphies de la Divine Performing Arts, d'une synchronisation époustouflante, vont de la danse classique aux danses traditionnelles populaires, dans des costumes somptueux. Elles dépeignent des scènes à la fois historiques et contemporaines.
 
Grâce aux dernières technologies, les décors récréent des palais célestes et des paysages champêtres sur les musiques de l'orchestre mêlant mélodies occidentales et orientales. Inspiré de légendes anciennes et de récits actuels, le spectacle sublime de la Divine Performing Arts est un rendez-vous à ne pas manquer.
 
En tournée en Europe à partir du 21 février 09
 
Cordialement
http://fr.divineshows.com/paris

JIN yz 25/09/2008 12:50

joli joli texte

Rémi 20/06/2008 18:45

Bonjour,Quelques fautes de français, au passage:Savoir ce que l'on lutte contre -> savoir ce contre quoi on lutteSavoir ce que l'on lutte pour -> savoir ce pour quoi on lutteJe m'y investie -> Je m'y investisRémi

Lei Gong 23/06/2008 06:30


Merci beaucoup pour votre correction et bienvenus les autres commentaires!


Hélène 03/06/2008 13:13

你好我叫艾芳,我是一个学新闻的大学生,我刚刚碰到了你的博客, 很感兴趣!你想在毕业了吗我在中国已经过了两年, 当导游及记者我很希望跟你交话! 我的email: hfranchineau@gmail.com88