Un projet d’une ville symbolique de la culture chinoise contestée

Publié le par Lei Gong

Lors de son discours à la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC), Sun Shuyi, président de la CCPPC Shandong (Est), a introduit le projet de la ville symbolique de la culture chinoise. Hou Lu, représentante d’Anhui (Centre) a vivement contesté ce programme : « La ville symbolique chinoise est Beijing. Je paie les impôts, et je suis contre la construction d’une ville qui coûte 30 milliards de yuans (3 milliards d’euros) ». A savoir que dans un autre rapport, le budget annuel consacré à la culture n’est que 10 milliards de yuans, soit le tiers de ce projet.
 
Pourtant, cette ville « symbolique » est déjà en construction. Du moins, le gouvernement régional a déjà obtenu l’autorisation du gouvernement central. « Il faut toujours quelqu’un dise non d’abord », affirme Hou Lu, « si tout le monde dit non à ce projet, il est possible de l’interrompre ».
 
Un rapport sur ce projet a été destiné au gouvernement central en janvier 2004, et la ville choisie est Jining, à Shandong. Cette région où sont nés Confucius et Mencius est longtemps considérée comme un berceau de la culture chinoise. En mars 2004, Hu Jingtao, président chinois a confirmé la volonté de promouvoir la culture traditionnelle, tout en indiquant qu’il faut mesurer la faisabilité.
 
En octobre dernier, les autorités régionales de Shandong ont obtenu l’autorisation officielle de la construction, alors qu’en mars 2007, le site officiel (en chinois) de ce projet a été inauguré à Beijing.

Publié dans Chine express

Commenter cet article