Chine: les fêtes traditionnelles attirent attention

Publié le par Lei Gong

La ville de Weifang a décidé cette année de modifier les jours de repos pour que les habitants puissent passer la Fête de Mi-Automne, le 25 septembre, avec leurs êtres chers.

En Chine, l’importance de ce festival est juste derrière le Nouvel An du calendrier chinois. Pourtant cette fête traditionnelle qui se célèbre le 15e jour du huitième mois lunaire n’est toujours pas un jour férié inscrit.  Selon un sondage réalisé par le journal de la jeunesse chinoise, 86% de personnes interrogées ont estimé que cette journée devrait être fériée.

La ville de Weifang, en province du Shandong (l’est de la Chine), a passé un décret cette année, au lieu de prendre le jour de repos le samedi 22 septembre, les habitants seraient en congé l’après-midi du mardi 25, et la matinée du mercredi 26 pour bien profiter de l’occasion du rassemblement familial.

Cette affaire a suscité beaucoup de réactions, notamment sur Internet. Sur un des plus grands portails chinois, Sina.com.cn, 97% des internautes ont voté satisfait de cette solution.

En réalité, depuis trois quatre ans, des discussions sur les fêtes traditionnelles ont eu lieu. Non seulement pour la Fête de Mi-Automne, mais aussi pour la Fête des Bateaux-Dragons, ainsi que la Fête des morts. Elles font partie de la culture chinoise traditionnelle, et le fait que les gens réclament le congé montre leur intérêt de plus en plus fort envers la tradition.

Les analyses font remarquer également que cette Fête de Mi-Automne est très proche des vacances de la Fête nationale chinoise, qui a lieu du 1er au 7 octobre. Des organisations spéciales pour ces jours fériés devraient être étudiées.

Publié dans Chine express

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article