Pique-nique, débat, concert

Publié le par LG

SOCIETE. Hier, le collectif contre les discriminations 76 organisait une journée de sensibilisation à Caucriauville.

" Des couleurs et des différences." Le grand pique-nique organisé, hier, par le collectif contre les discriminations 76 affichait ses convictions. Cinquante bénéboles se sont mobilisés pour cette journée à la ferme du Mont Lecomte, à Caucriauville. "Notre but est de rassembler le maximum de personnes pour une journée de solidarité, de partage et de tolérance", affirme Mamadou M'Baye, responsable du collectif.

Adresse des personnes, couleur de peau, accent... Pour le responsable, les différenciations sont très diverses. "Il faut canaliser la colère des personnes discriminées avec des actions positives", explique cet éducateur spécialisé avant d'ajouter que "brûler des véhicules n'est pas la meilleure solution".

Cette seconde édition du pique-nique du 15 août a rencontré un bon succès, tant auprès des associations que des simples citoyens. Marie Calais est venue avec sa mère, mais pas uniquement pour profiter du pique-nique. "Je voulais écouter ce que les gens ont à dire sur le sujet", précise cette lycéenne havraise. C'est la première fois qu'elle participe à ce genre d'activité. Sacopine Nolwenn, en revanche, avait déjà participé à des actions, notamment contre la faim, lorsqu'elle était au collège. Toutes deux pensent que les étrangers ne posent pas plus de problèmes que les autres. "Seulement certaines personnes ont peur que la France soit surpeuplée", suppose Nolwenn.

"Quant à moi, je suis là pour l'avenir de mes enfants et l'avenir du pays", explique Guelha Ferrand. Mariée avec un Français "blanc", cette mère ivoirienne  se sent concernée par les problèmes de discrimination.
Un débat a rassemblé, en début d'après-midi, les représentants des associations, dont "Assez le feu", crée au lendemain des émeutes de 2005. La journée s'est poursuivie avec des activités culturelles et sportives avant de se terminer dans un concert.

Cet article a été publié dans Paris-Normandie version Le Havre du jeudi 16 août 2007.

Publié dans Paris-Normandie

Commenter cet article